Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

04 avril 2012

l'oeil de Seriin:Prologue

 

 

 

 

 

le Faucheur voguait dans l'espace, le vaisseau évitait les astéroïdes. Le Commandant John King assis sur son fauteuil de cuir noir, les mains croisées avait l'œil sur l'écran de contrôle, puis il appuya sur l'interphone et annonça:

«Messieurs,dames comme vous le savez 'il' sait où on est et comme je sais que notre mission ne pourra être achevée à temps, vous devez profiter des dernières minutes qu'il nous reste à vivre donc les gars j'ai été heureux d'être votre Commandant.» sur ces mots sa vice-capitaine le regarda fit demi-tour et avança. John la rattrapa l'embrassa et lui glissa:

«Je sais qu'on vient d'une tout autre époque mais j'espère que si nous y retournons, nous ne retrouverons sinon j'ai adoré être à tes côtés.» Tout à coup l'alarme sonna, John sauta dans son fauteuil et hurla:

«On va crever mais ce n'est pas une raison pour se laisser abattre sans rien foutre, armez les tourelles et explosez un maximum.» Les tirs frappèrent les navettes ennemies en forme de tête de cobra; trop nombreuses elles vinrent à bout du Faucheur. John regarda ses hommes fit le salut militaire et le vaisseau disparut dans un flot de flammes et les navettes furent aspirées dans un trou de verre ne laissant que des débris et des corps sans vie.

 

 

 

Thibaut juge

Elève BAC PRO 1

 

Les commentaires sont fermés.

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales