Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

16 mai 2012

Conseils de jardinage de Mai

En mai, la douceur s'installe sur le jardin. Différentes tâches s'accumulent : il faut butter les pommes de terre et les haricots, planter les tomates, les cornichons, les courges, les courgettes,les citrouilles, les melons.

Si le temps est sec, l'arrosage doit reprendre sur toutes les plantations et il faut passer le premier tiers du tronc des arbres à la chaux ou encore éclaircir les fruits sur les arbres trop chargés pour permettre la meilleure croissance des fruits.

Il faut se hâter maintenant pour planter les derniers bulbes à floraison estivale ou automnale, mai est aussi le moment de planter les annuelles d'été et les bégonias

Sans oublier de semer les bisannuelles en pleine terre et les rosiers qui doivent être également débarrassés de leurs fleurs fanées et des gourmands.Ce sont des tiges qui se développent à partir des racines du porte-greffe. Il faut les arracher, car ils empêchent le bon développement du rosier. Il sont très fréquents avec les rosiers tiges ou les rosiers pleureurs.

Les arbustes défleuris tels que les lilas ou les forsythias peuvent maintenant être taillés. Pensez également à installer des tuteurs sur les grandes plantes (pivoines,roses trémières) pour éviter qu'elles ne s'effondrent sous leur poids.

Mettre par dessus les fraisiers de la paille et un filet à l'apparition des fraises et ne pas laisser la rhubarde fleurie.

Pour les gazons c'est le moment de lutter contre l'apparition des mousses et c'est aussi le bon moment pour faire des semis et aussi on peut le rénover et commencer à faire des tontes tous les 15 jours et même une fois que le gazon est sec on peut s'an servir comme paillage.

Une leçon de botanique

 

LE HAILLAN BEL AIR Les lycéens ont fait la visite guidée de l’arboretum aux enfants des écoles élémentaires

le territoire des azalées.jpgLes enfants, ici, sur le territoire des Azalées, ont eu droit à un récit du professeur Éric Dufourg sur l’origine des jardins. Photo Daniel Duclos

Les enfants des écoles élémentaires du Haillan, celles du centre et de la Luzerne, avaient pris des rendez-vous avec les élèves et les enseignants du Lycée Horticole Camille Godard qui se situe au bout de l'allée Magdeleine Jarousse de Sillac sur le site de Bel Air, pour une visite guidée de l’arboretum.

Dans un environnement exceptionnel et à proximité du centre de culture de la ville de Bordeaux, cet établissement accueille 187 élèves dont 63  filles. Les jeunes y suivent une scolarité de la trisième au bac professionnel dans les filières travaux paysagers et productions florales et légumières.

Mme Bille et sa classe de CM2 à la Luzerne ont suivi avec intérêt les explications du professeur Eric Dufourg et deux de ses élèves de terminale, Justine Gratadoux et Chloé Bozzo, sur les espèces végétales du jardin pédagogique. Le professeur a débuté par une évocation de l'origine des jardins, une des sept merveilles de monde à Babylone, de la Mésopotamie et de l'Égypte ancienne, une histoire qui date de plus de 6000 ans. Les enfants ont manifesté, leur connaissance du sujet, notamment des essences et des senteurs, qui avait été très bien préparée en classe. Ils ont aussi découvert que les jardiniers, qui, de plus en plus, sont des jardinières, font souvent un métier de passion, en contact avec la nature, mais sont aussi des lettrés qui connaissent le nom de chaque plante, arbre et arbuste par leur nom latin. 

Des plantes étonnantes

Les écoliers ont complété, avec bonheur, le travail réalisé en classe par un contact physique avec les espèces, les odeurs des plantes méditerranéennes ou la douceur étonnante du tronc du géant des arbres, le Séquoia.

Après avoir applaudit William Lavau, lauréat du concours régional de reconnaissance de végétaux, les enfants ont terminé leur visite dans les serres de production, par la découverte de plantes étonnantes, et notamment l'une d'entre elles qui réagit au toucher. Chacun a reçu en souvenir de sa visite, une pousse de géranium préparée spécialement à leur intention et qui sera peut-être très utile pour une fête prochaine...

Daniel Duclos pour Sud-Ouest

10 mai 2012

Un mercredi en Italie (par Jonathan et Tiffany)

 

Salut, salut…

mercredi 096.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première chose à dire : Le réveil fut très difficile. Nous devions décoller à 7h40 de l’hôtel pour aller au jardin de Castello.

Une fois rentrés, nous sommes tombés sur des lieux surprenants où couleurs, parfums et beauté des fleurs des pivoines, des roses et des agrumes nous emballaient. Puis nous avons aperçu « le jardin secret » où seul M. Guérin a pu immortaliser la floraison de ce lieu !!!

Puis dans la même matinée, nous sommes allés dans un second jardin : Petraia.

Les variétés des fleurs étaient plus nombreuses : Iris, azalées, pavots, ancolies…ainsi qu’un très vieux chêne.

Ce matin, nous ne savions pas ce que nous allions découvrir et ce qui nous attendait l’après-midi.

Après une courte pause repas sur une aire de repos, nous sommes entrés dans le jardin de Boboli à Florence, celui-ci était plus impressionnant par sa superficie, par la beauté et l’architecture. Nous ne savions pas par où commencer tant ce jardin est monumental.

Nous avions trois heures de liberté pour parcourir ce jardin gigantesque à travers des allées qui s’entrecroisent. De sublimes paysages dela Toscanese laissaient découvrir au fur et à mesure de notre avancée. De multiples fontaines, statues, grottes ornaient ce jardin.

Le retour à l’hôtel se fît aux environs de 18h, suivi d’un temps libre pour faire des « emplettes » jusqu’à 20h, l’heure du repas.

Cette journée ensoleillée fut spectaculaire ; ce que nous avons vu restera dans nos mémoires. Pour la plupart d’entre nous, c’était la première fois que nous venions en Italie ; pour les autres (peu nombreux néanmoins), la redécouverte fut un plaisir renouvelé et d’autant plus plaisant que la cohésion du groupe participait à cette découverte. Un jardin évolue sans cesse en fonction des saisons et des années… la variation !

Ce fut pour tous une journée sensationnelle comme celles depuis notre arrivée …

 

 

 

09 mai 2012

Le Bambou

Le bambou apparut à l' ère des dinosaures (mésozoïque) il y a 100 à 200 millions d 'années. Le climat chaud et humide favorisera son expansion mais les dernières glaciations furent le facteur déterminant de sa disparition en europe repoussant son ère de répartition à la ceinture tropicale.

Il existe plus de mille espèce de bambou réparties dans une cinquantaine de genres. Le bambou est pourvu de rhizomes et se comportera différement suivant s'il est cespiteux ou traçant.

les cespiteux

Ils restent en touffe les rhizomes sont croisés et ne gagnent pas ou très peu de terrain.

Les traçants

Ils s'emparent de la place libre au sol et peuvent gagner sur de très grandes étendues, voila pourquoi il faudra utiliser une barrière anti rhizomes.

Pour planter des bambous dans votre jardin vous devrez aménager un substat drainant (qui évacue le surplus d'eau) mais qui restera quand même humide.

Les avantages d'avoir du bambou dans votre jardin sont la souplesse au vent qui réalise un bruissement de feuilles; la persistance du feuillage; un écran qui masque la vue de la rue ou du voisin; c'est une plante qui détient le records de pouces, il resiste au foid et aucune adventice ne pousse aux pieds.

Mouëza/ Marques

Les jardins baroque à l'honneur

 

 162.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jour 2 de notre voyage à Florence : à la découverte des jardins
 
Après une nuit et une douche bien méritées, nous sommes partis à la découverte de la culture italienne.
Départ pour Luce et ses ruelles sinueuses menant au palais Pfanner et son jardin baroque.
Nous avons été guidés par l'un de ses propriétaires qui nous a fait découvrier les splendeurs et les magnificiences de la période de l"'Art d'oser".
Puis... en repartant vers le bus, les groupes se sont divisés en deux : certains d'entre nous se sont transformés en guides... Quelle galère et que de marche supplémentaire pour rejoindre notre moyen de transport !!!
Nous sommes restés de bois, en partant pour Collodi, la ville où fût écrit le récit de Pinocchio. Nous avons pu y déjeuner sur l'herbe puis M Dufourg nous a donné le programme de l'aprés midi.
En arrivant sur place, quelle ne fut pas notre stupéfaction devant la beauté de l'art baroque du XVI ième siècle du jardin de Gorzoni.
Surprise : statues antiques, escaliers monumentales, grottes, cascades, labyrinthes, bosco et serre aux papillons ont rythme les 3 heures de cet après midi inoubliable !
De retour dans notre ville hôte, nous avons tous partagé un verre accompagné de quelques spécialités italiennes.
Un repas au restaurant de l'hôtel a clôturé la journée sur un coucher de soleil digne des films de Fellini...
Demain : petit déjeuner à 6h45, OUPS !


Article écrit par quelques élèves et leurs accompagnateurs
 

07 mai 2012

Buongiorno Italia !

florence 2.jpg07/05/2012

Après une longue nuit de voyage, nos élèves et leurs accompagnateurs sont bien arrivés à Florence.

Le trajet a été agréable et s’est déroulé dans une ambiance conviviale…

Découverte de Florence aujourd’hui !

06 mai 2012

Des lycéens du Haillan en Toscane

Photo 003.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 37 élèves de terminale option travaux paysagers du lycée Horticole Camille Godard et leurs 4 accompagnateurs étaient à l’heure dimanche pour faire route vers Florence.

« L’étude des jardins de style Renaissance est au programme de la formation. Si trois couleurs sont associées au jardin, le rouge pour la poterie, le vert pour la végétation et le gris pour les allées, ces espaces merveilleux montrent la vitalité créatrice de l’Italie des humanistes du XVIe siècle » rappelle Eric DUFOURG enseignant au moment du départ.

« Les élèves ont œuvré pour finaliser le projet. Les visites de Boboli, Collodi, Petraia, Castello et enfin les lectures de paysages de la région des cinque terre classée par l’UNESCO complètent le parcours éducatif de chaque élève » note Corinne DUPONT Directrice.

Le retour est prévu le vendredi 11 Mai vers midi.

03 mai 2012

Le fleurissement des jardinières destinées aux balcons des hôtes.

100_5487.jpeg

Un jardin extraordinaire à la maison de retraite Maryse Bastié du quartier Grand Parc

                           

Mercredi dernier les résidents de l’EHPAD/RPA Maryse Bastié avaient donné rendez vous aux élèves du lycée horticole Camille GODARD de la ville de Bordeaux accompagnés de Madame LAHELLEC et de Monsieur DUFOURG.

L’alchimie de l’amour des plantes, et du partage des savoir faire a créé de tendres complicités entre ces jeunes et moins jeunes.

L’activité du jour, un évènement novateur :

L’intervention à l’heure du muguet impliquait toutes les générations autour des fleurs de gazanias, alysses, géraniums et autres bacopa…fournis par le service de la Direction des Parcs des Jardins et des Rives de la ville.

Les CAPA et BAC Pro productions horticoles ont animé les ateliers de plantations pour l’embellissement du cadre de vie des ainés.

Ces derniers, aidés des petites mains ont participé activement aux étapes d’empotage, de plantation et d’arrosage des jardinières

 

100_5503.jpeg

100_5506.jpeg

 

 

 

 

 

 

Des sourires complices et des gestes de tendresse ont bercé cette journée sous un soleil partagé.

Dans quelques jours, tous se retrouveront pour réhabiliter le jardin commun dont le thème des 5 sens éveillera les curiosités.

 

 

 

 

 

 

 

All the posts

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales