Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

17 décembre 2012

Conseil de jardinage en décembre

 Au jardin d’ornement :

 

*    Poursuivez les plantations d'arbres et arbustes tant qu'il ne gèle pas.Plantez les arbres à racines nues si le temps le permet, s'il fait trop mauvais mettez-les en jauge en attendant des jours meilleurs.
Plantez les haies d'arbustes à feuilles caduques hors période de gel.Continuez les opérations de taille durant les belles journées ensoleillées et hors période de gel.
Continuez l’élagage des grands arbres et des branches mortes qui auront été marquées au préalable.Stratifiez les grosses graines d'arbustes ou d'arbre afin de permettre une germination optimale, dans un pot rempli de sable enterré au jardin.Bouturez les saules, les noisetiers ou les arbustes d'ornement sur bois dormant en plantant des tiges de 25 cm de longueur dans une tranchée remplie de sable près d'un mur abrité.
Protégez les arbustes frileux en paillant copieusement le sol.Installez des brise-vent si le terrain est très dégagé afin de protéger les végétaux récemment plantés.
Pulvérisez de
la bouillie bordelaise pour détruire les champignons en dormance sur les écorces.Épandez de la cendre de cheminée au pied des arbres, très riche en potasse, elle permet une meilleure floraison et une bonne fructification future.Profitez de cette période calme au jardin pour vérifier et réparer les bordures et les éléments de décoration au jardin.Décorez vos arbres ou arbustes avec des guirlandes animées en vous assurant qu'elles soient bien étanches.

 

Au  jardin  potager  :

 

Préparez une couche chaude avec du fumier de cheval frais, surmonté d'une couche de terreau pour semer les légumes qui profiteront de l'apport calorifique du fumier en décomposition, pour mieux germer. Poireaux d'été, carottes, choux brocolis et cresson alénois pourront y être semés. En cas de gel, protégez votre couche chaude avec un voile d'hivernage pour préserver les semis.
Semez les petits pois en pleine terre dans le Sud pour une récolte précoce.
Triez et faites l'inventaire de vos graines afin de réaliser les commandes futures pour être prêts au printemps.Plantez l'échalote grise ; en terre lourde faire un apport de sable de rivière de granulométrie moyenne pour alléger le sol.Plantez
la rhubarbe
.Dans le Sud, plantez l'estragon et la ciboule.montagne.jpg

 

*        

 

*       Récoltez les topinambours au fur et à mesure des besoins car ils se conservent mal en silo.
Récoltez la mâche, l'oseille et
le pissenlit.Récoltez les choux de Bruxelles.
Labourez le sol à grosses mottes, à la bêche ou au motoculteur, l'hiver fera le reste en brisant les mottes gelées. C'est d'autant plus important si votre terrain est lourd.Poursuivez les labours en incorporant du fumier et du compost pour nourrir le sol qui sera ainsi prêt à recevoir les cultures au printemps.

 

*       Faites blanchir les céleris, la chicorée frisée et les cardons. Procédez par planches pour échelonner les récoltes selon les besoins.Nettoyez les pots et caissettes à semis, les tuteurs, les rames et les étiquettes avec de l'eau javellisée pour éviter la propagation de maladies et pour que tout ce matériel soit en bon état lorsqu'il servira à nouveau.Si le temps est doux, aérez les châssis et soulevez les protections pour ventiler correctement. Pensez à refermer le tout en milieu d'après-midi avant que le froid ne tombe.

 

*       Vérifiez les protections hivernales sur les légumes d'hiver fragiles, les intempéries aidant, elles ont pu être arrachées ou déplacées.Paillez les pieds de rhubarbe.Vidangez et mettez hors gel vos arrivées d'eau extérieures.Doublez les protections si vous remarquez que les légumes ont gelé afin que le dégel s'effectue le plus lentement possible et ne brise pas les cellules encore intactes.

 

*       Mettez en jauge dans du terreau et dans un endroit abrité, les légumes racines comme les poireaux, les carottes d'hiver, les betteraves ou les céleris-raves pour pouvoir les utiliser même en cas de gel.

Jardin 1.jpg

 

Au jardin fruitié :

 

*        Plantez les arbres fruitiers hors période de gel et lorsque l'état du sol le permet.Plantez les arbustes à fruits rouges.Plantez la vigne.

 

*       Taillez les arbres à pépins s'il ne gèle pas.Taillez les cassissiers récemment plantés en rabattant les rameaux les plus vigoureux à 15 cm du sol au dessus d'un œil tourné vers l'extérieur.Taillez les framboisiers à 25 cm au dessus du sol afin de favoriser le développement racinaire et de renforcer les plantes.Taillez les jeunes rameaux de groseilliers à la moitié de leur longueur.Taillez les branches des jeunes pommiers et poiriers au tiers de leur longueur pour former une belle charpente et des rameaux secondaires. Procédez de même pour les sujets palissés en espaliers.Supprimez tous les fruits momifiés sur les arbres et brûlez-les.

 

Bouturez les cassissiers, les groseilliers à maquereau, les framboisiers et les myrtilliers en recyclant les restes de taille.Marcotter les kiwis hors période de gel.Transplantez les rejets de jujubiers.Récoltez les dernières pommes et poires.Récoltez les kakis.Récoltez les tomates en arbres dans les régions chaudes.Récoltez les arbouses.Récoltez les kiwis, les avocats et les agrumes dans le Sud.Abattez les très vieux arbres si les élagages et sur-greffages successifs n'ont pas été fructueux.

 

*       Dévitalisez les souches d'arbres avec une des méthodes préconisées dans notre fiche dédiée au sujet.Faites un apport d'engrais (guano ou vinasse de betterave) au pied du néflier du Japon qui doit être en pleine floraison.Traitez à la bouillie bordelaise les fruitiers qui n'ont plus de feuilles.Brossez, puis chauler le tronc des arbres pour débusquer les champignons ou les larves de parasites installés sous les écorces.Faire un apport d'engrais naturel complet au pied de tous les fruitiers.

 

 

 

Au balcon ou sur terrasse :

 

 

 

Rapprochez vos pots et jardinières de votre habitation pour qu'ils profitent de la chaleur et de l'abri des murs qui constituent une protection contre le vent.Pensez au voile d'hivernage qui est relativement efficace pour protéger les plantes que vous ne pouvez pas rentrer. Le voile a la particularité de protéger tout en laissant respirer la plante.Déplacez les pots ou bacs installés juste sous le tombant du toit car la neige en fondant et en tombant à gros paquets risquerait d’endommager les plantes.Liez les branches des arbustes à tiges fragiles pour augmenter leur résistance au poids de la neige.

 

*       Entourez les pots des plantes les plus fragiles de papier à bulles, et décollez-les du sol en les posant sur des petits tasseaux.Secouez souvent la neige sur le feuillage pour éviter la casse des branches des arbustes d'ornement.Retirez toutes les coupelles sous les pots pour éviter une stagnation de l'eau au niveau des racines, qui risqueraient alors une asphyxie et qui seraient bien plus sensibles au gel.

 

*       Plantez les arbustes en bacs ou les conifères nains hors période de gel.Plantez les primevères en groupes dans des demi-pots ronds. Les coloris éclatants de leur floraison viendront égayer la grisaille hivernale.Plantez des pensées dans les jardinières, elles accompagneront à merveilles la floraison de bulbes placés en arrière plan comme les tulipes ou les narcisses. Attention, les bulbes plantés en décembre fleuriront plus tardivement au printemps.

 

*       Continuez le nettoyage des pots et jardinières vides ainsi que des tuteurs. Nettoyez le tout à l'eau de javel diluée pour éliminer les risques de transmission de maladies.Profitez de cette période de calme au jardin pour entretenir le carrelage de la terrasse. Nettoyez-le à l'aide d'un nettoyeur haute pression pour enlever lichens et moisissures. Brossez-le et passez un produit complet de traitement pour carrelage extérieur. Il sera ainsi protégé des intempéries et retrouvera un petit coup de jeunesse.

 

*       Brossez les terrasses en bois et nettoyez-les à l'aide d'eau chaude et de savon noir pour éviter que mousses et lichens ne rendent la surface glissante avec la pluie. Ainsi le nettoyage de printemps sera facilité et l'application d'un dégriseur et d'un saturateur sera plus aisée au moment opportun, c'est à dire à la sortie de l'hiver avant les grosses chaleurs.

 

 

 

Au jardin d’intérieur :

 

 

 

*       Arrosez les plantes le plus modérément possible sans maintenir d'humidité constante au niveau des racines ; attendez toujours que le substrat sèche en surface avant un nouvel arrosage.Videz l'excédant d'eau dans les coupelles.Ne pas arroser plantes grasses et cactus.Stoppez les apports d'engrais.

 

*       Vaporisez les orchidées et les plantes tropicales pour compenser le manque d'humidité.Plongez la base des pots d'orchidées dans une bassine d'eau à température ambiante pendant 4 heures un fois par semaine pour les arroser de manière efficace.

 

*        

 

*       Continuez à aérez régulièrement lorsque la température extérieure est clémente.Placez les azalées et les cyclamens dans une pièce fraîche (environ 16°) car ces plantes supportent mal une atmosphère surchauffée et sèche.Évitez les changements de température et les courants d'air dans la pièce.

 

*       Tournez les plantes d'un quart chaque semaine pour qu'elles puissent pousser uniformément et que chaque zone profite de la lumière.Éloignez les plantes des vitrages froids et soyez vigilants, en intercalant un rideau la nuit entre celles-ci et la fenêtre surtout s'il s'agit d'un simple vitrage.Ne maintenez pas vos plantes trop près des radiateurs.Continuez à ôter régulièrement la poussière sur les feuilles des plantes vertes et des orchidées avec une éponge humide et de l'eau tiède.Si on vous offre un cactus de Noël en fleurs qui porte encore des boutons, posez-le à son emplacement définitif et attendez la fin de la floraison pour le déplacer au risque de voir tomber toutes les fleurs.

 

*        

 

*       Installez les bulbes de narcisses ou de jacinthes pour créer de belles compositions dans des vases translucides.Plantez vos bulbes d'Amaryllis dans un pot lourd et profond lesté en son fond par quelques galets qui serviront en même temps de drainage, pour éviter que la lourde hampe florale ne fasse basculer le pot. Poser des tablettes sur les radiateurs et utilisez-les pour y faire vos semis, ainsi réchauffée la terre assurera une bonne germination.Amusez-vous à semer des noyaux de fruits exotiques comme le litchi ou la mangue.

 

*        

 

*       Fraîchement arrivé du Japon, l'art du Kokédama, pourra occuper vos longues journées d'hiver. Facile à mettre en œuvre et très graphique, cette technique est à la portée de tous et peut s'effectuer avec de nombreuses plantes. A vous de tester !

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales