Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

09 avril 2013

Nickel Blues

 

 

Auteur : Nadine Monfils

 

 

Résumé :  

Dans ce roman, Ralph et Tony sont deux frères qui ont organisé une fête en l'absence de leurs parents. Au réveil, le constat est amer : la maison est un vrai chantier, du sol au plafond, le canari a rendu l'âme et le poisson rouge s'en est tiré de justesse. Il va falloir organiser un ménage d'urgence et être efficace sauf que nos deux adolescents n’ont pas du tout envie de s'en charger. Germe alors dans leurs crânes encore imbibés par les vapeurs de d’alcool, une idée complètement farfelue. Ils vont kidnapper une femme afin qu'elle leur fasse le ménage. Bien sûr, les choses dérapent, notamment lorsque son mari va les traquer sans relâche.72054435.jpg

 

 

Avis personnel  : C’est un livre entrainant, on s’identifie aux deux personnages principaux , les  péripéties sont surprenantes, malgré certains propos « vulgaires » et des scènes plutôt sanglantes.

 

 

 

02 avril 2013

Le club des incorrigibles optimistes

 

le club des incorrigibles.jpg

Auteur : Jean-Michel Guenassia

Résumé :

Michel Marini avait douze ans en 1959. C'était l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Tibor, Léonid, Sasha, Imré et les autres. Ces hommes avaient tous passé le Rideau de fer pour sauver leur vie. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient tous retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie de Michel. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes.

05 février 2013

le vieux qui lisait des romans d'amours

 

 

 

 

Auteur: LuisSepulveda-Luis-Le-Vieux-Qui-Lisait-Des-Romans-D-amour-Livre-893541375_ML.jpg Sepùlveda

Résumé : Antonio José Bolivar Proaño vivait dans une ville de la Cordillère des Andes. Mais, pour sa femme (Dolores Encarnacion del Santisimo Sacramento Estupiñan Otavalo), ils déménagèrent pour s'installer sur les rives du Nangaritza près d'El Idilio. Celui-ci, avec les autres Shuars, apprit à Antonio les secrets de la jungle, mais malheureusement, Nushiño fut abattu par un chercheur d'or. Antonio José Bolivar tua celui-ci, mais pas à la manière traditionnelle des Shuars, et fut chassé de la tribu. Quelques années passèrent et un gringo ayant tué les petits d'une femelle jaguar est amené mort par des Shuars. Le maire surnommé "Limace" accusa immédiatement les indigènes, mais Antonio José Bolivar réussit à le convaincre que ce n'est pas l'action des Shuars mais celle d'une bête enragée. Antonio José Bolivar dut donc partir avec quatre hommes du village et la « Limace » chasser la femelle jaguar qui avait déjà fait plusieurs victimes. Après quelques jours de marche, le Maire proposa à Antonio José Bolivar de s'occuper de la bête seul.

Avis personnel : J’ai trouvé ce livre intéressant puisqu’il est facile à lire et n’est pas très long. De plus l’intrigue et les flash-back nous entrainent à poursuivre la lecture et nous font dévorer avec envie les pages du livre.

Alex. Colin

 

 

 

29 janvier 2013

Le magasin des suicides

 

 

Pocket SUICIDES.jpgEdition : Pocket

 

Résumé : Imaginez un magasin où l’on vend depuis 10 générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.

 

Avis personnel : Très bon livre facile à lire , à ne surtout pas prendre au sérieux , on rigole tout le long , malgré une fin surprenante. Un livre accessible à tous.

 Huet Antoine

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales