Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

29 novembre 2013

Un nouveau professeur au lycée Camille Godard

IMG_0689.JPG

 

           Raphaël Di Somma enseignant d’ éco-gestion est arrivé le 1 Septembre 2013. Il possède un BAC comptabilité-gestion obtenu en Italie et un Bac +5 "d' ingénieur en organisation" préparé en France au conservatoire national d’arts et métiers .

En septembre 2013, il obtient le poste de professeur d’économie-gestion au Lycée Horticole Camille Godard du Haillan. Il enseigne l’ éco-gestion au 3 ème, module santé et environnement ainsi l’ EP1 aux secondes et l’ éco-gestion et MP2 au 1ère Bac .

Il s’est d' ailleurs rapidement intégré au fonctionnement de l’établissement qu’il trouve plaisant.

 

                                                                                                                                                   R. Marlier.

                                                                                                                                            M.Bousquet.

                                                                  

                                                                        

02 avril 2013

Didier Maze : surveillant au Lycée Horticole Camille Godard

didier.jpg 

 

1)   Depuis quand travaillez-vous au Lycée ?

Je travaille en tant que surveillant depuis 2008 au lycée.

2)   Que faisiez vous avant ?

Je travaillais sur le secteur de Caudéran et ensuite sur celui du Parc Floral.

3)   Pendant combien de temps avez-vous travaillé dans ces secteurs ?

J’ y ai travaillé depuis 1981

4)   Quelle ont été vos études  ?

J’ai effectué un C.A.P.A. J-E-V de 1976 à1978

5)   Pourquoi êtes-vous devenu surveillant par la suite alors  ?

J’ai dû arrêter le travail à la Mairie à cause  de problèmes de santé.

6)   Avez vous des liens ou des contacts en dehors des heures de travail avec vos collègues ou d’anciens  éléves ?

Oui bien sûr très souvent !

7)   Aimez- vous ce nouveau métier  ? Que vous a t-il apporté ?

Oui, j’aime beaucoup ce métier,  il y a beaucoup de dialogue avec les élèves et les collègues.

8)   Trouvez-vous qu’il y a eu des changements au Lycée ces dernières années ?

Oui il y a eu beaucoup de changements car lorsque j’ai fait mes études au lycée nous étions  6 élèves en filière CAPA et il n’y avait pas de filles !

16 février 2012

Interview de Madame Chevalier , Conseillère Principale d’ Education.

 

 IMGP6446.JPG

 

 

Êtes-vous satisfaite du lycée et pourquoi avez-vous choisi ce lycée et pas un autre ?

 

   C’est un lycée plutôt sympathique avec peu d’élèves. Il y a un bon suivi avec les jeunes, j’ai vite appris à les connaitre car c’est un lycée plutôt familiale avec un bon relationnel entre les élèves et les enseignants et la vie scolaire, mais côté pratique, il y a une trop grande surface à  surveiller…

Dans l’ ensemble, je suis plutôt satisfaite.

 

 

Que faisiez-vous avant de venir dans ce lycée ?

 

Avant de venir dans ce lycée j’étais dans la région parisienne, j’ai travaillé en tant  que surveillante durant  5 ans à mi-temps dans un lycée d’environs 900 élèves, deux ans avant d’arriver au  Haillan.

J’ai été CPE (Conseillère Principale d’Education) avec l’obtention d’un diplôme de l’éducation nationale, dans un lycée pour les jeunes fragiles, accidentés et hospitalisés qui allaient repartir par la suite à l’école.

Le lycée dans lequel je travaillais était dans un hôpital, c’était un lycée de 20 enseignants et de 60 à 80 élèves.

Je m’occupais  principalement de l’administratif, les emplois du temps  des élèves et des professeurs  ainsi que des réunions. C’était très plaisant mais plutôt compliqué.

 

 

Quels sont vos objectifs ?

 

Mon objectif pour le lycée c’est que le plus grand nombre d’élèves obtienne son diplôme et qu’il réussisse ses études.

Je souhaiterais qu’il y ait un lieu où l’on puisse travailler, se détendre dans de bonnes conditions tout en respectant l’autre.

 

Nous vous remercions,

 

Lucas Darrioumerle

Victor Conscience

Paul Goureau

Elèves de 1ère Bac Pro

25 janvier 2012

compte rendu interview dames de cantine

IMGP6289.JPGIntroduction : nous menons une enquête dans le but de mieux connaître la cantine de notre lycée car c’est le moment le plus important de la journée pour souffler et prendre le temps de discuter, mais surtout de se restaurer.

C’est pour cela que nous sommes allés à la rencontre du personnel de restauration, exclusivement féminin. Le déjeuner est un moment très important car les jeunes de ce lycée pratiquent des activités physiques importantes.

Enquête :  le personnel de cantine démarre la journée à 6h30 et la termine à 14h30 sans faire aucune interruption.

Il semble que la qualité des repas ne convient  pas aux élèves et à certains enseignants.

Du coup, le personnel de service s’est démotivé…

Les dames de service aimeraient que les élèves apportent plus d’ attention au rangement des plateaux et qu’ils veillent à laisser le réfectoire propre.

Pour ce qui est de la qualité des repas, le personnel de cantine voit une amélioration possible avec le recrutement d’un cuisinier et du matériel de cuisson...

Il souligne le respect des règles d’hygiène et propose au SIVU de faire des plats plus simples car il est parfois difficile d’identifier le contenu des assiettes...

 

11 janvier 2012

Passation de pouvoir

 

 IMGP6326.JPG

Nous avons décidé d’ interviewer les 2 représentants de l’ Etablissement avant que l’ un d’eux ne parte à la retraite.

 

Interview de M Andrieux : directeur du Lycée Camille Godard jusqu’au 16 Décembre 2011.

 

-      Comment avez-vous vécu ces  « années lycée » en tant que Directeur ?

 

-      Très bien, c’est un métier assez complexe car il faut avoir de nombreuses compétences sur lesquelles on ne peut pas être optimal tout le temps. Une chose est certaine, les jeunes ont toujours été au centre de mes préoccupations et  j’ai aimé ce métier pendant 36 ans .

J’ai d’ abord été professeur de Production Florale et je suis devenu  Directeur en 1988, cela fait 23 ans.

Au début, il y avait 59 élèves et 6 enseignants : 4 permanents qui vivaient au Lycée et  2 de l’extérieur.

Ma fierté, c’est qu’en dépit de l’évolution du Lycée, celui-ci  ait gardé ses valeurs !

Je vous le disais : «  le jeune est au centre de nos préoccupations ! » 

 

-      Que pensez-vous de votre départ à la retraite ?

 

-      Je ressens un pincement au cœur, le rythme va changer.

 

 

 

-      Comment comptez-vous vous occuper après votre départ à la retraite ?        

 

-      Je compte faire de la généalogie dans l’idée d’obtenir une traçabilité pour ma famille. Je viens d’une famille d’agriculteurs donc je suis fier de mon métier même si à la base je voulais fabriquer du fromage et tirer du lait…

Je m’implique aussi dans diverses associations qui s’occupent de personnes en difficulté ; je soutiens l’action en faveur du commerce équitable avec Madagascar qui commercialise en France ce qui est produit là-bas ; je suis également représentant

d’ une association d’orchidées « plante et orchidées d’Aquitaine ». Je fais aussi de la philatélie : je collectionne les timbres de fleurs.    A moyen terme, je souhaite repartir vers la formation mais je vais d’ abord prendre du bon temps, être un peu déscolarisé et pendant les mois de Janvier et Février, je vais fabriquer de l’huile de noix .

 

-      Quel sera votre meilleur souvenir ?

 

-      Incontestablement  l’ambiance familiale qui existait au début du Lycée, les classes de neige…Quand tout le Lycée partait, on remplissait un bus, les élèves et les enseignants se retrouvaient dans d’  autres circonstances et partageaient beaucoup de choses. Aujourd’hui, une telle aventure ne serait pas possible, cela serait trop coûteux !

 

-      Votre successeur Madame Dupont prend les rennes début Janvier, est-ce que la passation du poste de directeur s’est bien faite ?

 

-      Oui,  je ne pouvais pas rêver mieux car nous partageons les mêmes valeurs professionnelles et je sais que Madame Chevalier notre CPE les partage aussi .Nous formons un bon trio !

J’ajouterai une chose qui me tient à cœur : j’ai toujours été fier des élèves dans leur réussite et dans leur attitude !

 

-       

 

 

 

Interview de Madame Dupont,  Directrice de notre Lycée au 03 Janvier 2012

                                                    

 IMGP6265.JPG

-      Quel a été votre parcours avant d’être Directrice de ce Lycée ?

 

-      J’ai été Directrice d’un Lycée Horticole de la Fondation d’ Auteuil en Ile de France; c’était un Lycée Religieux pour la protection de l’enfance. Auparavant, j’étais Directrice d’un CFA de 440 jeunes en Picardie d’où je suis originaire.

 

-      Quelles sont vos premières impressions concernant ce Lycée ?

 

-      J’ai d’ abord perçu  le Lycée comme un Lycée « tranquille », notamment lorsque j’entendais les élèves parler de leurs sorties à la plage ou encore de leurs balades aux champignons…C’est très différent de là où j’étais précédemment. J’ai été également étonnée par les fortes compétences des enseignants. A la base, j’ai été enseignante de Français pendant 10 ans et j’ ai une formation Bac +4.

 

-      Avez-vous des projets pour le Lycée ?

 

-      Oui, j’ai plein de projets !

D’ abord l’ouverture d’une classe de BTS puis la construction et  la réhabilitation du Lycée ; l’objectif étant de le rendre plus confortable en créant des bâtiments supplémentaires. Je souhaite également faire des innovations pédagogiques : on parle de « classes sans mur », c’est à dire d’avoir la possibilité de mélanger les élèves selon leurs compétences par exemple en Anglais. Je souhaiterais aussi que les élèves aient des correspondants anglais, ceci en accord bien entendu avec l’enseignant et je souhaiterais valoriser la coopération internationale  en initiant des stages à l’étranger.

 

V Augier / P Capdevielle

Bac 1 A TP

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales