Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

03 mai 2012

Le fleurissement des jardinières destinées aux balcons des hôtes.

100_5487.jpeg

Un jardin extraordinaire à la maison de retraite Maryse Bastié du quartier Grand Parc

                           

Mercredi dernier les résidents de l’EHPAD/RPA Maryse Bastié avaient donné rendez vous aux élèves du lycée horticole Camille GODARD de la ville de Bordeaux accompagnés de Madame LAHELLEC et de Monsieur DUFOURG.

L’alchimie de l’amour des plantes, et du partage des savoir faire a créé de tendres complicités entre ces jeunes et moins jeunes.

L’activité du jour, un évènement novateur :

L’intervention à l’heure du muguet impliquait toutes les générations autour des fleurs de gazanias, alysses, géraniums et autres bacopa…fournis par le service de la Direction des Parcs des Jardins et des Rives de la ville.

Les CAPA et BAC Pro productions horticoles ont animé les ateliers de plantations pour l’embellissement du cadre de vie des ainés.

Ces derniers, aidés des petites mains ont participé activement aux étapes d’empotage, de plantation et d’arrosage des jardinières

 

100_5503.jpeg

100_5506.jpeg

 

 

 

 

 

 

Des sourires complices et des gestes de tendresse ont bercé cette journée sous un soleil partagé.

Dans quelques jours, tous se retrouveront pour réhabiliter le jardin commun dont le thème des 5 sens éveillera les curiosités.

 

 

 

 

 

 

 

30 avril 2012

RECRUTEMENT AU LYCÉE DE LA VILLE DE BORDEAUX

IMG_2457.jpg

L’équipe éducative du lycée Camille Godard dirigée par Corinne DUPONT, accompagne les élèves de Bac pro travaux paysagers, production florale et légumière dans une démarche active de projets.

A travers le cours d’EIE, (Enseignement à l’Initiative de l’Établissement) dispensé par Eric DUFOURG, des parcours de découverte des métiers et des formations ont permis de recenser les vœux post bac des élèves . L’objectif est d’apporter une réponse personnalisée pour que chacun puisse préparer son avenir.

Si nombreux souhaitent dans le futur poursuivre en BTSA, d’autres privilégient l’entrée dans la vie professionnelle ou changer de « métier ». Tous appréhendent cependant la phase de recrutement et d’embauche.

Pour répondre aux demandes, enseignants et intervenants ont présenté leur structure, leur formation, leur parcours, leur passion, leur rôle, leur fonction, les conditions d’accès, les procédures APB, les documents d’orientation, les débouchés.

APECITA, gendarmerie, mission locale, étudiants de BTS, éducateur spécialisé, conducteur de travaux, chef d’entreprise se sont succédés durant l’année pour donner les « clés » de la réussite à travers un vécu.

De plus, la Direction des Ressources Humaines de la ville de Bordeaux a collaboré à cette aventure avec compétence, disponibilité et pédagogie.

Véronique MONESMA, responsable du recrutement a rassuré immédiatement les bacheliers en leur donnant les outils pour entrer dans la vie active. Cette approche s’est faite en deux séances pour chacune des trois classes : théorique et pratique.

La première consiste en une formation aux techniques de recherche d’emploi, un apprentissage à la lecture d’une offre et la préparation à l’entretien de recrutement par un power point interactif passionnant. Ainsi, les élèves découvrent le marché officiel et ses parutions mais aussi le marché caché qu’il faut dénicher stratégiquement. Ils apprennent également à fouiller une annonce grâce à une grille d’analyse élaborée par l'oratrice.

La seconde immerge les jeunes dans un décor de bureau de recrutement aménagé par leurs soins. Plantes, téléphone, fauteuil formalisent les lieux. Le public s’installe, le jeu de rôles peut commencer.

Avec une offre d’emploi adaptée à chaque spécialité enseignée et travaillée en amont, les élèves volontaires se présentent devant Véronique MONESMA et un professionnel représenté par un enseignant pour un face à face de recrutement dans des conditions « réelles ».

Les prestations, au début timides, deviennent rapidement convaincantes. Les questions habituelles sont posées, les spectateurs analysent la scène, relèvent les qualités et les défauts de l’échange, observent les gestes et le jeu des acteurs.

Le débriefing de fin révèle aux lycéens qu’un entretien d’embauche se prépare, que les employeurs veulent être rassurés, que la motivation, la tenue, les comportements sont évalués et que le recrutement est un métier.

 

Paroles d’acteurs :

Véronique MONESMA  responsable du recrutement ville de Bordeaux:

« Les élèves se sont vraiment impliqués dans cet atelier avec beaucoup de curiosité, d’interrogations, de naturel et… de bonne volonté ! J’y ai trouvé un excellent état d’esprit, des craintes…naturelles, mais et surtout beaucoup d’envie. J’espère qu’ils auront retenus les quelques messages clés et qu’ils seront en mesure de les mettre très rapidement à profit pour une entrée réussie dans la vie active ».

Eric DUFOURG enseignant:

« Je suis toujours impressionné par la qualité d’écoute, la curiosité et les échanges constructifs des lycéens. Ils sont demandeurs d’éléments concrets .Les interventions de professionnels complètent parfaitement leur formation en les guidant dans leurs projets. Cette expérience novatrice guidée par le volet social de l’agenda 21 s’inscrit dans le processus de construction de leur future orientation. Des idées ont germé et dans notre métier c’est important. Un philosophe a noté: L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare. »

 

Corinne DUPONT  Directrice du lycée horticole :

« Ce module d’enseignement  à l’initiative de l’établissement est une vraie réussite !

D’abord il vient renforcer une des missions que nous confie le Ministère de l’agriculture : insérer professionnellement.

Ensuite car il nous permet d’étendre le maillage local et de donner sens à l’action municipale de la ville de Bordeaux au regard des compétences transversales dont nous avons pu bénéficier.

Armés pour entrer dans la vie active, nos lycéens se sentent rassurés car ce module vise à cultiver l’optimisme !!! »

 

Nicolas, Antoine, Anthony, Jeanne-Marie, Enzo, Paul …Elèves de terminale

 

…Merci,… on se sent prêt, …excellente expérience avec la DRH,…nous avons apprécié les compétences des intervenants…trop court…à renouveler avec les  futures promotions, … c’est une aide pour notre avenir…très bonne intervention de la gendarmerie,…j’ai déjà contacté la mission locale,…je souhaiterais devenir éducateur spécialisé…

18 mars 2012

Tulikoi

Cette année, c’est la classe de Seconde Production Horticole qui participe au projet « Tulikoi » !

IMGP6266.JPG

Mené par Me Rekkas (professeur de français) et Me Braure ( professeur documentaliste ), ce projet a pour but de faire découvrir la micro-fiction aux élèves.

 Des rencontres avec une éditrice : Claude Dagail (la compagnie créative ) ont déjà commencé…

Chargée de les accompagner dans l’écriture de micro-fictions, Me Dagail les conseille, les guide individuellement dans leur travail d’écriture puisqu’ils participeront prochainement à un concours de micro-fictions à la bibliothèque du Haillan.  

 

En amont, des livres pertinents de plusieurs catégories ont été choisis avec Véronique de Wilde ( bibliothèque du Haillan ) pour inciter les élèves à lire. Les jeunes ont la possibilité de  choisir plusieurs livres des différents genres : bd, romans, album illustré, roman graphique.

IMGP6278.JPG

IMGP6280.JPG

IMGP6282.JPG

IMGP6279.JPG

 

 

 

 

 

 

S’en suivra alors un vote des meilleurs ouvrages avec argumentation et débats des lecteurs à l’appui … 

Pour compléter ce projet, des visites auront lieu dans différentes librairies de Bordeaux.

Enfin, les micro-fictions des élèves seront valorisées par la création d’un « objet livre » !

AER

30 janvier 2012

Mur végétal au jardin botanique

I/ Introduction

 

Le projet a été initié par Mr Guerin avec la classe de 1ère B au jardin botanique pour une manifestation sur les Orchidées  le Vendredi .  . .

 

II/ Qu'est ce qu'un mur végétal ?

 

Un mur végétal c'est plusieurs types de différents de végétaux accrochés avec des cordons faisant le tour de leur motte et pouvant s'accrocher sur une grille ou sur un mur en parpaing.

 

III/ Réalisation du mur végétal

 

Nous avons commencé par installer les 3 grilles côte à côte, ensuite nous avons préparé quelques rondins de bois à côté de ces grilles, d'une part pour les tenir en place et d'autre part pour avoir un aspect décoratif et naturel à côté du mur.

Nous n'avions pas besoin d'enlever les végétaux des conteneurs car ils étaient déjà accrochés sur une plaque de terre.. Il y avait 4-5 végétaux sur chaque plaque.

Nous avons installé les plaques horizontalement en partant du haut et en descendant pour ne pas abîmer les végétaux. Puis nous avons accroché des cordons autour des plaques en les faisant passer dans les barreaux des grilles pour les attacher correctement.

Le mur végétal  terminé. Il ne restait plus qu'à décorer les troncs, combler les trous avec de petits végétaux et couper les branches abîmées ou mortes.

 

G Molly ( Bac 1 B )

23 juin 2011

Diaporama Maroc

 

Après un voyage à Casablanca fort enrichissant, tant au point de vue professionnel qu’ humain, les organisateurs du voyage ( Melle Lahellec, M Bougréau et M Chagneau ) ont convié les élèves de TBac Pro et leurs parents à venir partager un moment convivial autour de pâtisseries orientales et d’ un diaporama du séjour.

 

AER

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales