Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

07 juin 2016

Les cours de reconnaissance de végétaux

IMG_3899[1].JPG

La « reco »  de végétaux est l’une des bases du métier de paysagiste. En effet, connaitre les végétaux et leurs caractéristiques est indispensable pour les traiter, les sélectionner ou les entretenir le mieux possible.

Nous devons parfaitement connaitre les végétaux pour ne pas

« être perdu » lors d’un chantier ou d’un stage car les employeurs et les employés n’utilisent que les noms latins de ces derniers.

En effet, chaque végétal a un nom latin, un nom français, une famille et de temps un temps un cultivar* ( est une variété de plante obtenue en culture) . Cette matière consiste donc à connaitre toutes ces caractéristiques.

Pour connaitre tout ça, le professeur nous amène dans les différentes parties du lycée (notamment l’arboretum) pour nous montrer et nous expliquer à quoi on reconnait chaque végétal. Il y a différentes façons de reconnaitre les végétaux et leurs caractéristiques :

- Grâce à la forme de la feuille

- Grâce aux éventuels fruits que peut produire le végétal

- Grâce à l’odeur

- Grâce à la forme du tronc ou de la tige

- Grâce au type de sol

- Grâce à l’exposition du végétal (soleil, mi- ombre)

 

Nous apprenons environ 150 végétaux par an : Arbres, Arbustes, vivaces, conifères…

 Mathé kevin

Oriede Florian

1°B

 

les plantes de bruyeres

Les plantes de terre de bruyère sont des plantes spécifiques à une terre acide. On trouve principalement des végétaux à floraison printanière ou estivale. Rares sont les plantes à floraison hivernale comme le Camélia du Japon.

 

  1. Les végétaux de T.B à floraison estivale/printanière

-Hydrangea macrophylla (Hortensia)
-Azalea mollis (Azalée)
-Rhododendron x (Rhododendron)

 

  1. Les végétaux de T.B à floraison hivernale

-Camélia japonica (Camélia)

-Magnolia x grandiflora ‘ Gallissoniensis) (Magnolia)

-Erica carnea (Bruyère)

 

20160105_154508.jpg

  • Les végétaux de T.B à feuillage différent

 

-Acer palmatum (Erable du japon)

-Aucuba japonica ‘Crotonifolia’-( Aucuba du japon a feuilles de croton)

Le jardin du fond de l'Or

 

Le jardin du fond de l’Or est un jardin botanique qui se situe dans le village de Lugon et l’Île du Carney; proche du Libournais. Créé en 1982, ce jardin mesure actuellement plus de 8000m². Il est ouvert de Mai à Octobre. Les tarifs varient de 6 à 10€.

Fond de l'or.jpg

 

Le jardin a été sélectionné pour représenter l'Aquitaine lors de l'émission « Le Jardin Préféré des Français » en 2014, son classement a été second sur les 22 régions.

Le Jardin du Fond de l'Or est labellisé "Jardin remarquable" par le Conseil National des Parcs et Jardins (Ministère de la Culture).

Niché dans le coeur du vignoble Lugonnais, telle une pépite, il est l’objet de convoitise de centaines de visiteurs.

L’hôte nous emmène à travers son domaine composé de 80 essences d’arbres, 150 arbustes, rosiers, graminées et de sa source naturelle.

Camberou Clément

Castel Titouan

1°B

 

06 juin 2016

Présentation de l'Entreprise de M. Gratadour (productions légumières)

M. Gratadour est un maraîcher situé au Haillan qui fait la production de légumes. C’est une Entreprise familiale de 3.5 hectares qui vend exclusivement sur l’exploitation car c’est de la vente directe de légumes à la ferme à 100% sans intermédiaire du producteur au consommateur.

 

iage 1.jpg

 

 Les clients sont essentiellement des particuliers. Pour cette Entreprise, la clientèle n’est pas ciblée mais il essaye de fidéliser sa clientèle qui est de classe moyenne. De plus, ce qui aide à la fidélisation est la bonne qualité des produits proches du « bio » à des prix raisonnables, la diversification des produits ( au moins 70 légumes différents par an et plus de 100 variétés de légumes différents), la culture / vente de nouveaux produits et aussi grâce à l’amabilité de M. Gratadour et de son employée. Il fait également des marchés sur son exploitation car il fait partie dune association de consommateurs et de producteurs locaux qui est l’AMAP (Assocation pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) qui participe aussi à la fidélisation.

Il n’y a pas de concurrence maraîchère à proximité mais la concurrence demeure réelle à cause de la production industrielle, aussi il n’ a pas changé ses prix de vente depuis 2000. Pour l’éviter au maximum la production est diversifiée et il faut se démarquer des autres : par exemple M. Gratadour amène des nouveautés comme la patate douce en 2015.

Notre classe de 1ère BAC PH fait des séances quelques jeudi matin pour effectuer des Travaux Horticoles ou pour que M. Gratadour nous explique des thèmes comme celui de la vente.

 

image numéro 1.jpg

 Les principaux produits vendus sont :

 

- la pomme de terre pendant toute l’année ( il vend 10/15 tonnes/an)

- la tomate est vendue uniquement en été

- la salade est vendue toute l’année

- la carotte et le poireau ne sont vendus qu’en hiver

 

Les jours et horaires de cette Entreprise sont :

 Heure d’été : mardi, mercredi et vendredi de 15h à 19h et le samedi de 9h à 12h

Heure d’hiver : mardi, mercredi , vendredi de 16h à 19h et le samedi de 9h à 12h 

 

 Romain B. 1ère BAC A PH

 

22 mai 2016

Une médaille d’argent pour le Lycée Horticole Camille Godard !

Une médaille d’argent pour le Lycée Horticole Camille Godard !

 

IMG_0424.JPG

Après une préparation intensive de 3 mois (semaines et week-end compris ), nos deux candidats se sont préparés à affronter les Olympiades Régionales !

Cette année encore, le Lycée Horticole Camille Godard était représenté par des élèves de première et terminale bac pro !

Jordan Dubet et Maxime Brochet (anciens élèves de Capa) ont montré leur motivation et leur implication dans la préparation de ce challenge.

Cette année, ils se sont préparés avec un autre binôme d’un Lycée voisin qui souhaitait bénéficier de l’expérience confirmée de notre coach : M Guérin !

Cette année, l’épreuve s’annonçait un peu plus « corcée » : aucun plan n’a été donné en amont : tous les candidats ont eu la surprise de connaitre le plan et les matériaux exigés le jour des Olympiades !

IMG_0475.JPG

Jordan et Maxime ont donc découvert un plan original avec des exigences pointues et des matériaux qu’ils n’avaient pas l’habitude de travailler comme une terrasse en bois avec des coupes en biseau et un bassin triangulaire en ardoise ou encore un pavage en pente…

12H00 réparties sur 2 jours de concentration et de travail pour créer une scène de jardin de 16m2 !

Encouragé par leurs camarades de classe, leurs familles ou bien leurs enseignants, nos élèves sont restés calmes et efficaces jusqu’au retentissement de la sonnerie finale !

Médaillés d’argent, ils ne cachent pas leur fierté même si un petit pincement au cœur reste compréhensible…

Notre binôme poursuit néanmoins les séances d’entrainements puisqu’il est nommé « suppléant » des vainqueurs de l’épreuve régionale pour les Olympiades Nationales qui auront lieu à Bordeaux en 2017 !

 

 

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 16 15 70 | Mentions légales